Le TCT, un siècle déjà !

En 1909, l’île Aucard est une petite île déserte inondée aux mauvais jours à laquelle on accède par un modeste pont de bois (l’actuel pont suspendu)

baptisé « la passerelle » par les tourangeaux.

Séduits par la beauté du site et son potentiel, quelques passionnés de golf font l’acquisition de cette magnifique lande sableuse pour y créer l’un des tout premiers golfs de France.

L’Association Sportive de Golf de Tours (ASGT) était née.

L'Association Sportive de Golf de Tours (ASGT)

Le Chalet

le chalet

En 1913, ses dirigeants ouvrent un premier court de tennis, l’actuel et mythique numéro un.

Le caractère exceptionnel du site et les adeptes du tennis font le reste : le tennis prend progressivement le pas sur le golf et les courts se multiplient.

En 1972, l’ASGT devient le Tennis Club de Tours.

En décembre 2003, les terrains du TC Tours boivent la tasse sous l’effet des caprices de la météo et des débordements de la Loire.

Le TC Tours avait déjà connu de semblables inondations dans le passé.

Le club saisit cette occasion pour faire peau neuve et se lance dans des travaux d’aménagements d’envergure.

L’accès au club est entièrement repensé. Il s’agrémente désormais de vastes espaces de verdure.

Les voitures bénéficient, en effet, de nouveaux parkings plus éloignés du club-house, le fameux « chalet ».

S’y ajoute un parking vélo pour le plus grand plaisir des sportifs et des enfants.

 

Autre changement important : le TC Tours est désormais clos.

Les visiteurs du TCT passent systématiquement par le Club house pour accéder aux terrains, ce qui assure aux membres l’exclusivité de l’accès à leur club et aux courts.

Les enfants évoluent ainsi dans un cadre fermé pour la plus grande tranquillité de leurs parents